Le 22e sommet Asie-Pacifique s’ouvre à Pékin

La Chine accueille cette semaine un sommet du Forum de coopération économique des pays d’Asie-Pacifique (APEC) à Pékin. L’occasion a été saisie par l’actuelle deuxième économie mondiale pour afficher ses ambitions commerciales dans le monde. Au programme de cette réunion, des grands projets d’intégration économique et un invité prestigieux : les États-Unis.

China's newly appointed leader Xi Jinping gestures during a meeting with a panel of foreign experts at the Great Hall of the People in Beijing

« Un rêve pour les habitants de l’Asie-Pacifique »

 

Le sommet des PDG de la Coopération économique pour l’Asie-Pacifique (APEC) a été inauguré ce dimanche 9 novembre à Beijing. Le président chinois Xi Jinping, se chargeant du discours d’ouverture a déclaré : « Bienvenus à tous les amis du milieu industriel et commercial de l’Asie-Pacifique ! Nous nous sommes donné rendez-vous l’année dernière sur île de Bali. Le fait de pouvoir nous retrouver aujourd’hui à Beijing, me fait un grand plaisir. » Il a ajouté qu’accueillir sur ses terres un tel événement représentait « un rêve pour les habitants de l’Asie-Pacifique ».

Si la joie affichée par le président chinois ravit, elle n’a pas rassuré pour autant les hommes d’affaires présents dans l’assistance au sujet de la position compliquée que tient actuellement la Chine au sein du développement économique de l’Asie-Pacifique. En proie à un ralentissement économique, la croissance de cette région repose essentiellement sur l’activité chinoise, qui arrive tout juste à rester stable.

De son côté, le président américain Barack Obama a insisté sur le fait que la Chine devait libéraliser ses marchés ainsi que la conversion de sa monnaie, assurant que ce serait dans l’intérêt économique des deux partenaires.

« Les États-Unis sont favorables à l’émergence d’une Chine prospère, pacifique et stable » a lancé M.Obama, invité pour la première fois sur les terres de l’Empire du Milieu. Demandant un renforcement des liens bilatéraux entre Washington et Pékin, le président américain s’est également prononcé favorable à l’extension des visas pour les citoyens Chinois qui iront étudier ou travailler sur le sol américain.

source

0