vente-privee.com ferme boutique aux USA

Le site de ventes en ligne vente-privee.com a annoncé qu’il souhaitait recentrer son activité et donc se délester, en conséquence, de sa plate-forme américaine. Pourtant, le site avait atteint des résultats notables outre-Atlantique, avec plus de 50 millions de dollars de chiffre d’affaires l’année dernière.

Warehouse_Lyon_vente_privee_com_10

Particularité du marché américain

 

La société reconnaît « qu’avec son business-model actuel, il lui faudrait trop de temps, de ressources et d’investissements financiers pour atteindre une croissance significative aux États-Unis ».

La nouvelle est une surprise, alors que le groupe, dirigé par Jacques-Antoine Granjon, avait jusqu’alors ambitionné de belles possibilités d’expansion aux États-Unis. Le lancement du site de « ventes flash » d’articles de mode, de vin ou de billets de spectacles, s’était effectué fin 2011 aux USA, en partenariat avec le géant American Express, dans le but de cibler la clientèle détentrice de la fameuse carte de paiement d’AmEx.

Mais les objectifs n’ont pas pu être atteints : seulement 50 millions de dollars ont été récoltés, bien loin des 500 millions espérés.

La particularité du marché américain n’a pas été en faveur de vente-privée.com. En effet, la législation américaine autorise les soldes toute l’année et partout, et les boutiques physiques qui proposent la même offre que le Français sont nombreuses.

source

0