Strato, la première cigarette électronique abordable entièrement made in France et… made in Breizh !

D’habitude, les fabricants français de cigarettes électroniques se positionnent dans des gammes plutôt chères, pour justifier de leur label « made in France ». L’entreprise brestoise Cigatec a décidé de renverser la tendance en s’attaquant au marché de la vape milieu de gamme, avec un produit totalement usiné en France et disposant d’un prix attractif : la Strato.

1619410_630772630304555_862864120_n

Le premier dispositif français qui s’attaque au marché milieu de gamme


Le nombre de vapoteurs – les utilisateurs de cigarettes électroniques – augmente à vitesse grand V dans l’hexagone. Sur ce marché, deux types de dispositifs à vapeur se distinguent généralement : les mods, des appareils dits « pour initiés», qui peuvent coûter entre 200 euros et 600 euros et qui sont vendus généralement nus, et les kits de démarrages complets, de type eGo, tous fabriqués en Chine, et dont le prix final oscille autour des 50 euros.

De son côté, Olivier Dervaut, directeur de la marque française Cigatec, a choisi de s’implanter dans le milieu de gamme, avec la Strato, un dispositif tout compris, valant une centaine d’euros : « Depuis un an, nous travaillons sur un produit hybride que je voulais commercialiser à 100 €, pas plus et tout compris ».

L’appareil est actuellement dans les starting-blocks d’un développement industriel, avec une première production de 1.000 pièces directement fabriquées dans les ateliers d’assemblage de Concarneau (29) appartenant à l’entreprise Sepromeca. « L’idée est de fabriquer une cigarette avec réservoir, accus, chargeur pour 99 €. Elle est plus solide que celle de base, et elle fonctionne aussi mieux », affirme le dirigeant brestois, qui précise que tous les composants de la Strato sont produits en France, sauf les résistances classiques, « que seuls les Chinois fabriquent pour l’instant ».

source

0