Le ministre de l’Économie souhaite relancer le secteur des autocars

Le projet de loi pour l’Activité, publié ce mercredi 15 octobre par Emmanuel Macron, le ministre de l’Économie, comporte effectivement un plan de relance des transports. En plus de la réforme des professions réglementées et du changement de l’organisation du travail du dimanche et du week-end, le texte comporte une partie au sujet d’une « offre de service d’autocars libre sur tout le territoire ».

91979

Macron : « Un pan de notre économie qui s’ouvre »

 

D’après France Info, seulement « 100 000 personnes en France empruntent le car chaque année, contre 30 millions en Grande-Bretagne ». La cause serait une réglementation trop stricte qui pourrait s’avérer utile afin de développer les lignes transversales, notamment le fameux trajet Bordeaux-Lyon, que le train dessert encore très mal.

La France affiche un gros retard en matière d’autocars, la loi n’autorise les liaisons nationales que depuis 2011. C’est d’ailleurs à cette date qu’Eurolines, spécialiste des voyages en bus sur les longues distances, avait ouvert 6 nouvelles lignes, suivies par les 3 autres de la SNCF et son projet ID Bus.

« Avec cette loi, ce n’est pas la mort du train, c’est un pan de notre économie qui s’ouvre. La SNCF y participera d’ailleurs », a précisé le ministre de l’Économie.

source

 

0