Le FMI revoit ses prévisions de croissance à la baisse

Le Fonds monétaire international(FMI) a revu à la baisse ses prévisions de croissance pour l’économie mondiale. Il s’agit de la deuxième révision depuis avril 2014. Dans son dernier rapport sur les Perspectives économiques mondiales, publié mardi 7 octobre, l’organisation internationale mise finalement sur une croissance mondiale de 3,3 % en 2014 et de 3,8 % en 2015.

Blanchard_0_0

Les pays les moins développés devraient afficher les taux les plus forts

 

Dans les pays développés, dont la croissance augmenterait de 1,8 % en 2014 et de 2,3 % en 2015, seuls les Etats-Unis paraissent vraiment avoir sorti la tête de l’eau ( + 2,2 % et + 3,1 %). La zone euro ( + 0,8 % et + 1,3 %) et le Japon ( + 0,9 % et + 0,8 %), quant à eux, ralentissent toujours plus.

Concernant la zone euro, Olivier Blanchard, l’économiste en chef du FMI, affirme qu’il existe « un risque que la reprise connaisse un coup d’arrêt dans la zone euro, que la demande s’affaiblisse encore et que la faible inflation se transforme en déflation », même si ce n’est pas le scénario privilégié par l’institution. « Si cela devait arriver, ce serait clairement le principal problème auquel l’économie mondiale serait confrontée ».

Du côté des pays émergents ( + 4,4 % et + 5 %), le FMI affirme un élan de dynamisme en Asie (+ 6,5 % et + 6,6 %). La Chine tirant les autres vers le haut, et ce, malgré son changement de modèle de croissance économique. L’Amérique latine, devrait rendre globalement un bilan positif (+ 1,3 % et + 2,2 %). Ce serait au tour des pays les moins développés d’enregistrer les taux les plus forts, avec 6 % pour cette année, et même pour 2015.

source

0